Particuliers

Agenda

Voir l'agenda complet

Présentation

Vous êtes un homme, une femme, un adolescent ou un enfant et vous êtes comme tout un chacun conscient d’une certaine montée des incivilités de toutes sortes, des vols avec violence, comme de ces agressions ordinaires, irraisonnées, parfois filmées, qui peuvent frapper chaque citoyen sur la voie publique, à l’école ou au lycée, sur son lieu de travail, à son domicile.

Vous ne voulez plus que vous-même ou votre enfant demeurent des victimes potentielles, tout en étant conscient que la police de prévention ne peut être la réponse omniprésente à d’éventuels agresseurs. Vous êtes convaincu que notre modèle de société ne doit pas être régi par la loi du plus fort mais par le respect du Droit. Vous considérez que votre responsabilité citoyenne est susceptible de vous impliquer physiquement si vous êtes témoin d’une agression à la personne.

La discipline du Krav Opérationnel et Professionnel (K.O.P.) répond à vos attentes dans ses contenus plus spécifiquement self-défense comprenant également le travail sous stress et le développement des capacités de résilience. La maîtrise de soi ainsi que la confiance en soi permettent dans la plupart des cas de désamorcer le conflit et d’éviter l’affrontement.

Le K.O.P. permet la mise en œuvre de techniques de dégagement et de ripostes simples, vous offrant la solution d’échapper à l’agresseur, ou bien de nature à dissuader l’agresseur de toute velléité de poursuivre l’affrontement physique. La technicité et le travail ont pour finalité un rééquilibrage des rapports du faible au fort, à l’avantage de l’agressé. Un entraînement régulier aux techniques du K.O.P. vous permet de sortir d’une agression sans dommage corporel ou traumatisme psychologique.

Les techniques K.O.P. s’adressent aux adultes et aux enfants potentiellement victimes d’agression dans le contexte d’une augmentation des actes de crime impliquant des violences physiques à l’encontre des personnes.

Se préparer psychologiquement et physiquement à faire face à l’agression, dans le cadre d’un enseignement aux contenus et méthodes pédagogiques éprouvés, constitue le premier pas d’une prévention de l’agression. Le pratiquant du K.O.P. n’est plus une victime, objet de l’agression et de l’agresseur, mais un sujet autonome capable de réagir et de se soustraire sans dommage à une agression d’origine criminelle, avant même que les services compétents en matière de sécurité et justice ne se saisissent des auteurs de crimes et délits.

Le K.O.P. en tant qu’entraînement physique et sportif, et comme familiarisation avec les phénomènes d’agression et avec les techniques de self-défense, permet aux enfants et adolescents de développer la perception qu’ils ont d’eux mêmes dans l’espace et dans la société. Les dommages corporels et les traumatismes induits par la violence en milieu scolaire doivent être évités, non seulement par l’acquisition de techniques élémentaires et de gestes réflexes permettant d’échapper ou de résister à l’agression, mais encore par l’apprentissage de l’échelle de valeurs commune qui postule le respect de la personne humaine.

La conscience et le respect de soi-même comme de l’autre, tels qu’enseignés notamment par les arts martiaux traditionnels, sont les premiers fondements des comportements civiques et humanistes.